harcko chien d'une vie

Harcko chien d'une vie

Montres moi ton chien je te dirai qui tu es !!

Le chien qui Gratte

Quelle calamité ! Mon chien gratte les fauteuils et les coussins. Je n’arrive à rien. J’ai beau le gronder

c’est comme si je soufflais dans un violon !

Cette complainte, beaucoup de vétérinaires l’entendent. Avant de se coucher il gratte avec plus ou moins 

d’insistance, puis tourne en rond et se pelotonne.

C’est dans sa nature. S’il agit ainsi, c’est pour tenter de se faire une sorte de nid. C’est un de ses grands

plaisirs, comme de se caler le dos.

Cela explique pourquoi il aime tant la niche. Une niche basse, un peu obscure, dans laquelle il peut

bien se caler le rassure parce qu’il s’y sent en sécurité. En général d’ailleurs, le fauteuil le plus

malmené est celui sur lequel le maître s’assied. Dès qu’on se lève de son fauteuil, le chien n’a

qu’une hâte : grimper dessus à son tour et s’y installer confortablement. Pourquoi ?

SE RENDRE INTERESSANT

A l’endroit où nous nous asseyons, nous laissons notre odeur, exactement comme fait le chien

quand il se frotte l’anus en faisant le traîneau par terre. Repérant notre odeur, il gratte le fauteuil

avec les pattes pour le marquer à son tour de son empreinte et exprimer qu’il est extrêmement

satisfait de trouver celle de son propriétaire. Il en va de même lorsqu’on pose un vêtement

sur une chaise. Le chien bondit aussitôt dessus pour s’y pelotonner et le froisser à sa guise

En agissant ainsi, il nous montre son attachement et bien sûr, il est stupide de le gronder car il ne

comprends rien.

La solution est de veiller à ne rien laisser traîner. Si on ne respecte pas cette règle, il peut arriver des

choses, franchement désagréables. C’est le cas du chien qui lorsque vous êtes dans votre

salon avec des amis, vient déposer fièrement à vos pieds, le maillot de corps, le slip ou la chaussette

qu’il a trouvé dans la salle de bains débordant du panier à linge sale.

Tout le monde rigole et la maîtresse de maison est roufe de confusion. De plus, on se met en

colère après lui parce que ce n’est pas la première fois qu’il fait le coup quand il y a des amis.

Pourquoi ne le fait-il jamais dans d’autres circonstances ? Parce que le chien sent que l’atmosphère

est agréable. Il a envie de participer. Il cherche à s’intégrer dans le groupe, à jouer, et la chaussette

ou le slip remplacent alors la balle. C’est même mieux puisqu’il sent l’odeur de son maître.

Cette réaction sera d’ailleurs d’autant plus probable si on le chasse de la pièce. Frustré d’être

éloigné de son maître, il s’évertura aussitôt à denicher son odeur ailleurs et à ramener le fruit

de ses recherches pour qu’on s’intéresse à lui et qu’on ne l’oublie pas.

Chez le chien, en effet la frustration le pousse à se rendre intéressant ou à détruire.

Ca le met en colère. La destruction d’une voiture en est l’exemple.

Beaucoup de chiens enfermés dans une voiture grattent, mordillent les capitaonnages et

ils le font avec d’autant plus d’acharnement si quelqu’un durant votre absence, frappe aux vitres

pour l’exciter. Abandonné dans la voiture, agacé par ce qui se passe à l’extérieur, il ronge son frein

et les fauteuils par la même occasion.

Ce n’est pourtant pas une vengeance au sens où nous l’entendons. Il réagit exactement de la

même façon que l’home qui boit un coup ou fume cigarette sur cigarette. Il se calme les nerfs.

DEPLACEZ UNE COUVERTURE

Comment faire pour l’en empêcher ?

Il existe une astuce qui n’est pas efficace à 100 % mais qui donne tout de même de bons résultats.

Il faut qu’il comprenne, très progressivement, que la voiture n’est pas une punition, mais une

seconde niche dans laquelle il se sent bien.

On le sort de la voiture et on le remet dedans, c’est-à-dire le contraire de ce qu’on fait d’habitude.

En effet généralement, on met le chien en voiture pour le conduire dans un endroit agréable

et c’est l’ouverture de la portière de la voiture qui lui est agréable. Comment procéder ?

Quand on stationne sa voiture dans la cour, il faut systématiquement laisser une portière ouverte,

de telle sorte qu’à la moindre agression extérieure, il est le réflexe de s’y réfugier. L’automobile

est alors pour lui une tanière et lorsque vous le laisserez suel enfermé dans la voiture

il n’éprouvera plus le besoin, frustré par cette situation, de déchiqueter les garnitures, mais

au contraire d’aller se cacher sous les sièges.

En clair il ne faut pas que la voiture soit une cage de laquelle il a plaisir à s’échapper, mais

un refuge ou il prends plaisir à y être.

Cela comporte d’autres avantages. Ayant adopté la voiture, le chien ne cherchera pas à bondir dès que

l’on ouvrira la porte, au risque de se faire écraser mais il faudra le surveiller pour ne pas le laisser monter

dans n’importe quelle autre auto, ou risquer d’être volé.

Enfin, il arrive très souvent que le chien gratte les sièges d’une voiture lorsqu’il s’y installe et pas toujours

le fauteuil du conducteur, c’est-à-dire celui sur lequel vous avez laissé votre empreinte. Mais sur

l’autre, le siège passager.

C’est normal dans la plupart des cas, c’est le siège sur lequel il s’assied et où il a donc imprimé

sa marque. Si entre temps une autre personne s’est assise ça le mettra en colère. Et il grattera en se

disant :

« Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? C’est mon siège et ça sent une autre odeur ! »

Et il gratte à qui mieux mieux pour effacer l’odeur qui le gêne et réimprimer la sienne, ce qui se

produira également chez vous si quelqu’un s’installe dans son fauteuil de prédilection. Pour

éviter cela c’est tout simple. Dans la voiture comme chez soi il suffit de mettre une couverture

là où il s’installe et de l’enlever quand quelqu’un d’autre s’assied. Comme ça tout le monde

sera content.

Aller à la barre d’outils